Photo by jorien Stel from Pexels
Photo by jorien Stel from Pexels

Savez-vous conduire à l'aveugle ?

Des données précises et pertinentes sont essentielles pour prendre des décisions éclairées concernant les bâtiments tertiaires.  Sans elles, exploiter un bâtiment revient à conduire à l’aveugle, c’est-à-dire dangereux et inefficace.

 Aujourd'hui, avec la tendance à la flexibilité du travail, la capacité à comprendre comment sont utilisés les espaces,  et à prévoir avec précision les attentes des collaborateurs est essentielle pour une gestion efficace du lieu de travail.

Il est également important de noter qu'en raison des enjeux climatiques et d’une réglementation de plus en plus sévère, les dirigeants  recherchent des preuves solides qui les aident à identifier ce à quoi leur lieu de travail devrait ressembler à l'avenir, et ce qui incitera les employés à revenir au bureau et à se réengager dans la vision de l'entreprise.

Approfondissons la discussion ici, pour comprendre comment nous pouvons recueillir et analyser efficacement les données sur le lieu de travail, et utiliser ces informations pour prendre de meilleures décisions.

 

Comment le pandémie de COVID-19 a changé le paysage

La pandémie a accéléré le processus de transition vers les lieux de travail plus flexibles. Les surfaces se réduisent et le télétravail plusieurs jours par semaine se démocratise.

Mais surtout, ce qui a fortement changé, c’est la prise de conscience de l’importance de la qualité de l’environnement intérieur, de plus en plus exigé par les salariés. Aujourd’hui les entreprises ne peuvent plus fermer les yeux sur ce qui doit assurer le bien-être et la santé de leurs équipes.

Et cette prise de conscience va de pair avec les obligations légales de réduction des consommations énergétiques et d’émissions de gaz à effet de serre, les environnements intérieur et extérieur étant liés.

 

Quelles sont les décisions prises en fonction des données ? 

Actuellement, la plupart des décisions relatives au lieu de travail reposent sur l’occupation des espaces de travail.

Les dirigeants veulent savoir quand les salariés arrivent. Il est donc important d'obtenir les données des emplois du temps des gens pour comprendre quand ils viennent au bureau ou télétravaillent. Certains employés réservent leurs horaires deux semaines à l'avance. Ces données aident les responsables à planifier les ressources nécessaires pour chaque journée.

De même la maintenance technique a théoriquement accès aux données d’occupation afin d’optimiser les opérations de gestion du bâtiment.

Les données permettent également de prendre des décisions concernant l'espace et le nombre de bureaux nécessaires chaque jour. C'est là que les données d'utilisation des bureaux et de l'espace entrent en jeu. Mais l’humain étant ce qu’il est, les gens changent de bureau et utilisent différents espaces de travail au cours d'une même journée. Et cela peut fausser les chiffres d'utilisation.

 

Quelles sont les décisions qui DEVRAIENT être fondées sur des données ?

Nous avons vu comment les données sont essentiellement utilisées pour planifier les activités quotidiennes et aider à prendre des décisions sur la quantité d'espace ou le nombre de bureaux nécessaires chaque jour. Mais la véritable valeur des données, celle qui peut avoir un impact plus important et plus profond sur l’organisation, se manifeste lors de la prise de décision concernant la qualité de l’environnement de travail, à savoir  :

  • L'entreprise - Favoriser la productivité, la connectivité et la collaboration,

Les données qui permettent d’évaluer les services apportés par l’environnement de travail : dans quelle mesure favorisent-ils la productivité, la connectivité et la collaboration ?

Les données d’utilisation des équipements de communication, des salles de réunion sont autant d’information cruciales pour faire reposer les décisions stratégiques concernant l’organisation du travail.

 

  • Les utilisateurs - Optimiser la santé, le bien-être, le confort et la commodité,

Toutes les données qui permettent d’évaluer la satisfaction des collaborateurs et leur bien-être, la qualité environnementale des espaces de travail  et l’accessibilité.

Les données issues des ressources humaines (absentéisme, turnover), celles provenant de maintenance technique (plaintes utilisateurs), de capteurs IoT comme GreenMe  (le confort visuel, le confort acoustique, la confort hygrothermique, la qualité de l’air), sont autant de données cruciales pour faire reposer les décisions stratégiques concernant les ressources humaines.

GreenMe donne accès à des données exploitables en temps réel et à des rapports précis afin que vous puissiez atteindre vos objectifs ESG.
  Contactez-nous pour plus d'informations

  • Les installations - Maximiser la performance énergétique et réduire les coûts

Toutes les données qui permettent d’évaluer les consommations du bâtiment, les cycles de fonctionnement des différents équipements sont des données fondamentales pour faire reposer les décisions

Bien entendu, toutes ces données sont corrélées, et doivent de fait être analysées ensemble et non pas en silos, sous peine de perdre une grande partie de l’information et prendre des décisions bancales ou non pérennes.

Le bâtiment génère beaucoup de données, mais pas forcément les plus pertinentes. Il y a également un besoin cruel de gens pour les traiter. C’est pourquoi décider judicieusement des données à conserver et à analyser est la première étape d’un plan d’action intelligent qui ne mène pas à un pilotage en aveugle.

Comments

Comments

...

Add comment

Our website uses cookies, mainly from 3rd party services. Define your Privacy Preferences and/or agree to our use of cookies.