En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, que nous utilisons pour s'assurer du bon déroulement de votre visite et réaliser des statistiques d'audience.  

Notre vision du bien-être

Lumière naturelle : une fenêtre sur la productivité de l’entreprise



Lorsque l’on parle de bien-être au travail, la lumière est généralement au centre de toutes les préoccupations ; la proximité d’une fenêtre, l’éclairage industriel, l’ambiance générale…. La question de l’éclairage en entreprise est pourtant une des premières causes d’insatisfaction au travail avec 79% des personnes affirmant être insatisfaites de l’éclairage sur le lieu de travail en France. Et c’est véritablement là un phénomène mondial que l’on peut observer aujourd’hui. Lors du sondage Quality of Life Report datant de 2010 au Royaume Uni, environ 33% des interrogés déclaraient ne pas être satisfaits de l’exposition à la lumière naturelle dans leur entreprise et plus de 40% se plaignaient de ne pas avoir accès à une vue donnant sur l’extérieur. Ces chiffres inquiétants montrent que le sujet de l’accès à la lumière naturelle est un élément fondamental du bien-être au travail.

L’éclairage : des conséquences réelles sur la santé des collaborateurs

 Mais l’ambiance lumineuse au travail n’est pas uniquement une source d’insatisfaction, il est aussi très intimement lié à la santé des personnes. En effet, un éclairage insuffisant peut avoir de nombreuses conséquences physiques et psychologiques, incombant dans ce cadre une véritable responsabilité de prévention pour l’entreprise.

La lumière naturelle a une importance particulière en ce qui concerne les cycles circadiens. Cet équilibre biologique est défini entre les phases de veille et de sommeil et les phases d’activité dans une journée type d’un individu. Or, une exposition moindre à la lumière naturelle aurait tendance à déséquilibrer notre horloge interne, ce qui aurait un impact avéré sur la capacité d’endormissement et la qualité générale du sommeil. On imagine donc très bien comment un manque de lumière peut provoquer des troubles de l’humeur et du comportement chez certains collaborateurs, voire même jusqu’à aller perturber l’équilibre hormonal. Par ailleurs, l’exposition à la lumière et au soleil permet de synthétiser la vitamine D nécessaire à notre organisme, et permet d’augmenter naturellement les taux de sérotonine et de mélatonine qui permettent de réguler l’humeur et de lutter contre les maladies courantes telles que la grippe ou le rhume.

Le manque de lumière naturelle sur le lieu de travail est donc un réel sujet d’inquiétude qui est directement lié au taux d’absentéisme que l’on peut rencontrer dans certaines entreprises. La lumière est en effet intimement connectée à de nombreux symptômes, dont l’un des plus courants est celui du stress chronique. C’est pourquoi la norme européenne préconise un éclairage minimum de 300 à 500 lux pour l’écriture ou la lecture sur les postes de travail. Sans parler qu’un manque de lumière peut avoir des conséquences nocives sur la vue à terme, les yeux se fatiguant très vite dans un environnement quotidien fermé et sans lumière naturelle, provoquant maux de tête et migraines à répétition.

Un lien étroit entre lumière et productivité

 On comprendra alors facilement la corrélation entre la lumière naturelle et la productivité en entreprise, car celle-ci est bel et bien au cœur de la satisfaction globale des employés et de leur bien-être. L’accès à une fenêtre est également un moyen de réduire le stress en fonction de la vue que l’on aura sur l’extérieur. La proximité avec la nature est un facteur de satisfaction avéré dans un environnement de travail. Par ailleurs, la lumière naturelle permet d’avoir un rendu plus fidèle des couleurs en comparaison avec les sources d’éclairage artificielles telles que l’halogène ou le fluorescent, ce qui tendrait à améliorer d’autant plus la concentration générale des personnes.

Si l’éclairage peut être mesuré de manière objective et mathématique, le ressenti à la lumière reste un critère subjectif. Selon les personnes, elle aura un impact plus ou moins fort sur la productivité. Mais de nombreuses études amènent à penser que la lumière naturelle a en outre des effets incontestables sur la productivité générale d’une entreprise. C’est le cas par exemple de l’étude Human Spaces Report qui démontre que la productivité augmente de 8% en moyenne dans des environnements intégrant des éléments naturels comme les espaces verts ou la lumière.

Quelles solutions pour les entreprises ?

 Pour l’entreprise, c’est une tâche complexe de trouver cette balance subtile entre un éclairage suffisant et la maîtrise des coûts énergétiques. La lumière naturelle est souvent la réponse à ces problématiques car elle permet de réduire considérablement les factures. La réelle difficulté étant de penser les bureaux de manière à maximiser les effets de la lumière extérieure tout en veillant à ne pas créer des contraintes de reflets gênants sur le poste de travail ; comme c’est souvent le cas si le poste est placé dos à la fenêtre par exemple. L’orientation de l’immeuble, le design des fenêtres ainsi que l’agencement intérieur doivent être pensés en fonction des objectifs afin de diffuser de manière adéquate l’éclairage naturel.

Tweet