By browsing this website, you accept the use cookies, which we use to ensure the smooth running of your visit and to achieve audience statistics..  

Our vision of wellness

L’innovation au service de la qualité de vie dans les EHPAD



Le vieillissement de la population est un phénomène qui concerne tous les pays occidentaux et qui soulève de nombreux enjeux. Dans une société qui tend toujours vers plus d’individualisme, la prise en charge et le bien-être des personnes âgées font aujourd’hui émerger de vraies problématiques. Dans ce contexte, les nouvelles technologies peuvent-elles venir au secours des aidants et des familles pour améliorer le quotidien de ces populations fragiles ?

Old woman hands
Vieillissement des populations : un véritable défi sociétal

Vieillissement des populations : un véritable défi sociétal

 

Grâce à l’allongement de l’espérance de vie, le pourcentage de personnes âgées en France a augmenté de 5,5% entre 1990 et 2016. On appelle même ce phénomène le « papy boom » !

 

L’amélioration de la santé et de la qualité de vie de façon générale est essentiellement à l’origine de ce phénomène démographique. Le vieillissement de la population soulève des enjeux dans différents domaines : économique, sociétal, environnemental… qui nous poussent à agir sur la qualité de vie de nos aînés.

En France, la majorité des personnes âgées résident dans les zones à faible densité démographique. Et pour cause, les centres urbains attirent davantage les jeunes actifs, aux alentours de 30 ans.

Si la population de plus de 65 ans n’est pas présente dans ces zones urbaines, c’est en partie à cause de plusieurs problématiques : elles peuvent rencontrer des difficultés à se déplacer, ressentir une fragilité physique ou psychique, ce qui entraîne une perte d’autonomie.

Le maintien à domicile demeure parfois compliqué. Le placement en maison de retraite médicalisée (EPHAD) de ces populations vulnérables devient alors de plus en plus fréquent. C’est pourquoi l’enjeu principal consiste aujourd’hui à adapter ces structures d’accueil face à une telle évolution démographique.

L’amélioration du bien-être et du confort des personnes âgées dans les EHPAD devient également une priorité pour relever les défis liés à la perte d’autonomie.

Jeune homme et vieil homme montant les escaliers
Le vieillissement de la population nécessite de repenser la prise en charge des personnes âgées

Alors que les pouvoirs publics semblent impuissants à trouver des solutions concrètes pour faire face à ces problématiques, le monde de l’entreprise s’intéresse de très près à cette population.
Les seniors ont en effet un pouvoir d’achat plus élevé que la moyenne des français, un marché s’est donc tout naturellement créé autour de leurs besoins, la « Silver Economie » . 

 

De nouvelles solutions innovantes émergent pour apporter davantage d'autonomie et de bien-être.

Les nouvelles technologies pour améliorer le bien-être des résidents

 

De plus en plus intégrées à notre quotidien, les nouvelles technologies présentent un potentiel particulièrement intéressant pour les personnes âgées. Elles sont apparues et ont fait leurs preuves il y a quelques années déjà avec, notamment, la téléassistance.

 Ces dispositifs présentés sous forme de médaillon ou de montre permettent d’alerter les proches en cas d’incident (malaise ou chute par exemple) et sont conçus pour répondre à un besoin d’assistance et d’urgence.

De façon plus globale, la Silver Economie (qui a officiellement été reconnue comme un marché à part entière en 2013) s’est progressivement structurée autour de nombreux services dédiés à ces publics bien spécifiques. Parmi eux, la téléphonie (il est aujourd’hui de plus en plus fréquent que les personnes âgées possèdent un smartphone) et les objets connectés ou « IoT » (prothèses auditives connectées, trackers d’activité ou encore tensiomètres connectés).

aide auditive
Les objets connectés ou IoT offrent des services adaptés aux personnes âgées

 

Au-delà de ces solutions dédiées dans les domaines de la sécurité et de la santé (au niveau médical), les nouvelles technologies étendent désormais leurs outils à l’évaluation et l’amélioration de la qualité de vie, particulièrement pour les personnes résidant dans des maisons de retraite médicalisées. Leurs objectifs ? Créer du lien, maintenir le contact avec les proches, renforcer le confort au quotidien.

La qualité de l’air intérieur représentant un enjeu de santé publique, des dispositifs existent pour contrôler et améliorer la qualité de l’environnement de vie des individus, notamment dans les établissements médicalisés. Ces outils permettent d’évaluer en temps réel si la personne âgée bénéficie par exemple d’une température ou d’un éclairement adaptés, et de le communiquer directement à ses aide-soignants, ou à ses proches. Ce qui permet d’intervenir rapidement lorsque les conditions de vie ne sont pas optimales.

 

Ces solutions technologiques sont respectueuses des besoins des personnes âgées car elles ne sont pas intrusives. Elles montrent aussi la volonté des établissements EHPAD d’instaurer un « mieux-être ». Les résidents se sentent ainsi entendus et valorisés.

De nombreuses start-ups françaises se spécialisent dans la Silver Economie, qui est aujourd’hui estimée à 130 milliards d’euros en 2019. Ces chiffres témoignent du potentiel du marché et de la volonté de placer l’innovation au cœur des enjeux du troisième âge.

 À l’heure actuelle, ce sont surtout les secteurs du bien-être qui ont le vent en poupe. Ces innovations représentent donc un véritable avantage pour les établissements médicalisés, qui souhaitent améliorer la qualité de vie de leurs résidants.