Photo by Cottonbro from Pexels
Photo by Cottonbro from Pexels

L’importance de la lumière dans les espaces de travail

Dans les espaces de bureaux, l’éclairage est un élément souvent négligé, et pourtant il est très important pour le bien-être des individus et pour la qualité de l’environnement intérieur. En tant que mammifères, nous fonctionnons selon un rythme circadien, ce qui signifie que nous avons tendance à être plus alertes pendant la journée et plus somnolents et fatigués pendant la nuit. Dans la culture moderne, nous passons près de 90 % de notre temps à l'intérieur, et il a été démontré que le manque d'accès à la lumière naturelle ou l'excès de lumière bleue la nuit perturbent le bien-être des individus et perturbent leurs rythmes circadiens.

Lorsqu’il s’agit de définir les besoins en éclairage des espaces de travail afin de préserver le bien-être des individus, il y a des principes dont il faut tenir compte dans le choix des solutions d'éclairage. En voici quelques-uns :

 

Exposition à la lumière

L'un des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés dans les bâtiments et les villes modernes est l'accessibilité à des niveaux appropriés de lumière en environnement intérieur. Avec l'utilisation accrue de l'éclairage artificiel dans l'environnement bâti, l'accès de plus en plus réduit à la lumière naturelle tout au long de la journée a entraîné une altération des fonctions de base chez les humains. Cela inclut une augmentation des dépressions et une réduction des fonctions cognitives. Pour combattre ces effets négatifs, les concepteurs doivent réfléchir à augmenter l'exposition à la lumière du jour dans l'espace. Les plans d'aménagement doivent orienter les espaces fréquemment occupés vers l'extérieur, où l'exposition à la lumière du jour est plus importante. Idéalement, les places assises dans les espaces non assignés et non restreints devraient se trouver à 1,5 m de tout vitrage transparent donnant sur l'extérieur d'un bâtiment. Les vitrages transparents doivent également représenter au moins 10 % de la surface intérieure brute.

 

Conception de l'éclairage visuel

Avec l'âge, notre capacité à absorber et à transmettre la lumière à travers le cristallin de nos yeux diminue. Cela est dû à la modification de la taille de nos pupilles, à la dispersion de la lumière due à l'épaississement des lentilles et au jaunissement du cristallin. Il est donc essentiel et important de prendre en compte les niveaux d’éclairement nécessaires pour accomplir une tâche. Parmi les solutions à envisager, il y a les lampes réglables qui peuvent faire varier le flux lumineux dans l'environnement. Le fait de varier le niveau du plan de travail et d'avoir des tables à hauteur réglable peut également aider à déterminer la quantité de lumière qui peut atteindre une surface. Enfin, l'inclusion d'une variété d'options d'éclairage que les individus peuvent contrôler, comme des lampes de bureau et des plafonniers à lumière diffuse, permet aux individus de contrôler exactement la quantité de lumière dont ils ont besoin pour accomplir une tâche.

 

Conception de l'éclairage circadien

Nous avons vu précédemment comment un manque d'exposition à la lumière peut être néfaste pour l'homme, mais à l'inverse, une trop forte exposition à la lumière la nuit contribue également à perturber le rythme circadien. Cette exposition à la lumière la nuit est liée à une multitude d'effets négatifs sur la santé, notamment le cancer du sein, les troubles du sommeil, les troubles mentaux et les troubles métaboliques. Il est important, lors de la conception de l'éclairage électrique, d'essayer d'intégrer des températures de couleur différentes et changeantes. L'utilisation de variateurs d'intensité lumineuse permet également de réduire la pression exercée sur les yeux plus tard dans la soirée et dans la nuit. Les applications de domotiques peuvent également être programmées numériquement pour changer la lumière tout au long de la journée afin de s'adapter aux conditions d'éclairage extérieur. Ces changements peuvent contribuer à maintenir un système circadien sain, ce qui améliorera la qualité du sommeil, l'humeur et les capacités cognitives.

bureaux avec murs en brique et grandes fenêtres
Photo par Proxyclick Visitor Management System de Pexels

Mais aussi le contrôle

Lorsque l’on traite du confort des occupants d’un espace, un élément essentiel est la possibilité de contrôler son environnement et de le rendre accessible. Le fait d'avoir le contrôle de son espace et de ses besoins diminue significativement le sentiment d’inconfort, et permet de trouver des solutions adaptées à une variété d'âges et de groupes démographiques.

 

Sans oublier la performance énergétique

La réduction des consommations énergétiques est un critère impératif dans toute conception d’espace. Optimiser l’apport en lumière naturelle en calculant le facteur lumière de jour, en choisissant des éclairages basse consommation et qui ne s’allument que si nécessaire, en évitant le sur-éclairement en lumière artificielle, il est possible de veiller au confort des personnes tout en limitant l’impact sur l’environnement.

 

La connaissance des effets négatifs d'une exposition réduite à la lumière naturelle et d'une exposition excessive à la lumière la nuit améliore la qualité de vie des utilisateurs de l'espace et permet au corps de fonctionner à son niveau optimal. Parler à un concepteur d'éclairage au début d'un projet aidera à planifier des solutions d'éclairage optimales pour votre projet.

Comments

Comments

...

Add comment

Our website uses cookies, mainly from 3rd party services. Define your Privacy Preferences and/or agree to our use of cookies.