Autonomie des personnes âgées à domicile : des solutions existent-elles ?
Autonomie des personnes âgées à domicile : des solutions existent-elles ?

Autonomie des personnes âgées à domicile : des solutions existent-elles ?

83% des français souhaitent vieillir à leur domicile, contre 3% en maison de retraite !

Ces chiffres témoignent d’un réel malaise des séniors face à la dépendance et d’un besoin de maintenir une certaine autonomie au sein du domicile, et ce le plus longtemps possible.

Ce sujet, préoccupant aujourd’hui, va devenir crucial dans les prochaines années puisqu’en 2060 le nombre de personnes en perte d’autonomie doublera. Le maintien à domicile de ce public devient désormais une priorité, d’autant plus que les  établissements de santé sont de plus en plus saturés.

Pour maintenir le confort et la mobilité des personnes âgées à domicile des solutions voient le jour notamment pour garantir la sécurité au sein de leur logement.  

L’aide à domicile pour plus de sécurité

mains viellissantes d'un homme maintenues par celle d'une personne plus jeune
La famille est rassurée par la présence d’une aide régulière au domicile

Le maintien à à la maison est surtout possible grâce à l’aide à domicile.

C’est parfois le seul lien avec l'extérieur, une présence rassurante pour la personne âgée et un interlocuteur pour la famille quand elle cherche à avoir des nouvelles de la part d’un professionnel sur l’état de santé de son parent.

Les différentes aides disponibles :

  • l’aide ménagère : pour soulager les personnes âgées dans les tâches ménagères du quotidien (ménage, repassage, jardinage, etc.).
  • la livraison du repas : pour offrir une alimentation saine, et surtout régulière lorsque les personnes âgées ne sont pas en capacité de faire les courses et cuisiner (perte de mémoire, mobilité réduite, perte d'appétit, etc.).
  • les aides soignantes et les infirmières : pour les soins quotidiens
  • les dames de compagnie : pour une présence bienveillante, un accompagnement lors de rendez-vous externes ou un soutien administratif

 

L’aménagement des pièces à vivre au service du confort

90% des personnes âgées préfèrent ré-aménager leur logement plutôt que d’intégrer une maison de retraite. Des ergothérapeutes ou des architectes d’intérieur peuvent aider au réaménagement du domicile.

 

  • Monte-escalier : pour faciliter l’accès aux étages et prévenir les risques de chutes.
  • Bandes anti-dérapantes : pour sécuriser les déplacements.
  • Draps sécurisés : pour maintenir les personnes au lit, tout en leur laissant une certaine liberté dans leurs mouvements.
  • Baignoire à porte et douche de plain-pied : pour faciliter son accès et éviter les chutes.

 

Silver Economie : la santé connectée

 La Silver Economie répond aux besoins spécifiques d’une population toujours plus importante : les personnes dites âgées (3e et 4e âge).

Le marché florissant de la Silver Economie propose toutes sortes d’objets connectés pour les personnes à mobilité réduite afin de les maintenir au  domicile en permettant à leur entourage de “garder un oeil” sur elles.

Montre connectée
Les seniors sont les nouveaux adeptes des objets connectés
  • la téléassistance : La téléassistance permet de maintenir les personnes âgées à domicile, en renseignant leurs proches en temps réel des conditions et des risques qui peuvent survenir. Les secours sont prévenus en cas de danger détecté.
  • bracelet/montre ou pendentif connecté : pour prévenir les personnes atteinte d’une forte surdité (vibration du bracelet), pour mesurer le rythme cardiaque d’une personne âgée, la montre connectée permet de faire un rappel de prise de médicament ou de localiser la personne en cas de perte de mémoire, et contacte les secours en cas d’urgence. Toujours avec la localisation exacte de la personne portant l’objet connecté. Le pendentif permet de prévenir les secours à l’aide d’une simple pression.
  • la ceinture connectée : pour prévenir les proches ou les secours en cas de chute. Une ceinture airbag a été spécifiquement élaborée pour protéger les hanches et éviter les fractures du col du fémur (qui coûte tout de même 9 milliards d’euros chaque année en frais médicaux !).
  • le pilulier connecté : pour limiter les oublis dans la prise quotidienne des pilules, notamment pour les personnes atteinte d’Alzheimer.

 

Les personnes âgées sont de plus en plus en contact avec des objets connectés puisque 25% des plus de 50 ans utilisent au moins un objet connecté dans leur quotidien. C’est un changement d’époque ! 

 

Le cube GreenMe, une solution adaptée

 

Il est également possible d’évaluer en temps réel l’environnement général du domicile de son parent âgé avec le cube GreenMe. Grâce à plus de 10 paramètres, le cube est capable de mesurer aussi bien la température, l’humidité, la qualité de l’éclairage, le bruit ainsi que le renouvellement d’air et ce, de façon continue. Il peut même mesurer l’humeur de la personne, par un simple mouvement du cube. La famille est rassurée !

Comments

Comments

...

Add comment

Our website uses cookies, mainly from 3rd party services. Define your Privacy Preferences and/or agree to our use of cookies.